jeudi 21 juin 2007

Du courant pour de la musique


26 ans et toutes ses dents. Cette manifestation créée par le ministre de la culture Jack Lang est devenue un événement incontournable et France. Un événement qui s’exporte. Populaire, la fête de la musique est présente sur l’ensemble du territoire.

Libre à chaque musicien amateur ou pas de jouer dans la rue sans avoir le moindre centime à reverser à la SACEM pour toutes ces reprises jouées.

Fait du bruit pendant la fête de la musique puisque, cette nuit là, le tapage nocturne n’existe plus.
Bonjour l’été, c’est la fête !

Si en théorie, tout le monde à le droit de jouer, la pratique est moins évidente. Par faute d’électricité, c’est plutôt les enceintes des bistrots (la plus part du temps sans groupes) que des scènes que nous voyons.
Donc beaucoup de bruit, beaucoup de sonos, beaucoup de bières et de barbecue (cool) et beaucoup beaucoup de marche. Sans électricité, tu ne peux exister pendant cette soirée, c'est EDF qui va être content !

Comme chaque année, ma fête de la musique va ressembler à ça : 2 dolipranes et au lit après un bon concert et un coup à boire devant un jeune groupe de musique, même si je doit entendre 47 fois par heure le dernier Mika à 98 db dans mes ballades nocturnes.

Bonne fête de la musique à tous et viva la musica !

3 commentaires:

Benoît Curinier a dit…

Tu oublies les reprises de Téléphone par des groupes d'une grande qualité musicale !

Frédéric Neff a dit…

NON
Je ne rentrerais pas dans le débat "faut il avoir du gel dans les cheveux pour être une rock star"

Mathieu a dit…

Et moi, Jack Lan... enfin, la fête de la musique, je l'encule.