mardi 19 juin 2007

En avant vers le futur !


Tout va décidément très vite en technologie et dans ce domaine, le Japon a définitivement une bonne longueur d’avance sur nous.

Le site Génération Nouvelles technologies nous rapporte le dernier gadget high-tech inventé par Bandaï, surtout connu en France pour ses jeux électroniques mais redoutables producteurs et distributeurs de musiques. Bandaï présente donc un programme qui permettra d’accéder à une musique en… photographiant son visuel.
150 000 CD sont déjà répertoriés, nous annonce la firme nippone.

Pour nous, pauvres européens aux portables 3G (max) c’est tout bonnement de la science fiction.
Finis les drames de l’Homme moderne ne connaissant pas l’orthographe ou le nom de l’artiste : une simple photo de la pochette (CD), d’un article, d’un prospectus ou d’une affiche vous donne accès à sa musique. Plus fort que les liens Bluetooth sur certaines affiches en villes qui vous permettent de télécharger gratuitement un extrait de l’artiste, ce système est un véritable outil de reconnaissance visuel pour la musique, inimaginable dans le plus vieux des James Bond.

L’air de rien, Bandaï vient d’inventer le moteur de recherche par image version tout public. Invention sans suite ? A suivre…
Cette « trouvaille » serait facilement exploitable par les locomotives du marché (qui n’ont pas toujours le même visuel suivant les pays) mais de nombreux artistes passeraient encore à travers les mailles du filet : si votre visuel n’a pas de visibilité, cette invention ne vous est d’aucune utilité.
Joli paradoxe entre les inventeurs de technologie et l’industrie du disque. L’un invente un outil et l’autre crie la mort du CD.

En tout cas, le mélomane averti et le fan de musique ultra consommateur veulent aller plus loin.
Et oui, la musique, c’est d’abord du son avant d’être de l’image… Alors, à quand le portable karaoké qui retrouvera albums et discographie du morceau chanté ?
Imaginez la Callas chantée par votre voisine dans le métro qui vous ramène à Tokyo.
Vive le futur et vive la technologie !

0 commentaires: