jeudi 4 octobre 2007

Radiohead devient indépendant


Double bonne nouvelle pour les amateur de Pop. Le groupe anglais Radiohead sort un nouvel album, in raimbows.

A nouveauté exceptionnelle, stratégie marketing exceptionnelle. Exit (music for a film) le label Parlophone et la distributeur EMI, Radiohead devient indépendant.

L’internaute peut choisir entre un discbox complet à 59€ ou l’album en numérique, prix à débattre.
La notoriété du groupe fait le reste.

Indépendant au sens premier du terme

Premier bon point, le support physique. Avec ses bonus, une présentation de grande qualité, 2 vinyles et des photos. Le physique n’est pas mort. Ici, c’est un objet de luxe une valeur ajouté pour l’artiste et le fan. Le prix, 40£ (59€).
Le disque sort le 3 décembre (soit dans deux mois), deuxième coup de génie. Possibilité de voir venir, les pré-commandes se font toute seule sur Internet. On contourne le distributeur. Un gain d’argent et de temps. Même en comptant 1 mois max pour la fabrication du produit, les pré-commandent assurent à Radiohead un minimum de vente et donc une garantie de revenu payé à la livraison et pas à 40 ou 60 jours. De l’argent sûr et tout de suite.

Nouvelle approche du numérique

Troisième coup de génie avec le numérique. L’album est disponible en avant première (dès le 10 octobre) sur Internet.
45 pences ( 66cents d’Euros) de frais bancaire peuvent alourdir la note. Pour le reste, libre à l’internaute de choisir le prix du fichier.
It’s up to you – No really, it’s up to you nous explique le site. De 0 à l’infini, à votre bon coeur ou au chapeau, à vous de voir.

Le contrat de confiance entre l'artiste et l'auditeur. Dans cette situation, on a pas envie de profiter. C'est du donnat donnat comme on dit.

Buzz assuré dans le monde entier. Avec la reconnaissance du groupe dans le monde et la possibilité d’acheter quelque soit son pays d’origine, Radiohead frappe un grand coup.

Félicitation au groupe qui prend au pied de la lettre la notion d’indépendant. Peu de risque sur le suppport physique. Réunir Label et distributeur en faisant ses pré-co au niveau mondial en B2B, sans trop de frais. Pour la pub, juste une phrase à traduire dans toute les langues :

Nouvel album de Radiohead disponible.

Car l’astuce est là. Si ça marche (et ça marchera) c’est parce que Radiohead s’appelle Radiohead. 6 albums vendus à des centaines de milliers d'exemplaires, un public sur 5 continents, une renommée internationale et un compte en banque conséquent après les succès d’OK Computer, the Bend ou Amnesiac. Le succès de I’m a creep, rien que lui, doit rapporter un joli petit pactole.

Un joli coup qui va à Radiohead comme un gant. Cette initiative réalisée par Madonna serait moins bien passée.

0 commentaires: