jeudi 7 février 2008

Mon Midem en chiffre


Une bonne semaine après mon passage à Cannes, je vous propose un résumé en chiffre, histoire de changer des rapports traditionnels.

26 heures, le nombre d’heures passées sur la croisette.

1 le nombre de limousine et voiture de luxe croisé sur la croisette. Le midem, c’est donc l’anti festival de Cannes qui transforme le bord de mer en grand salon de l’auto spécial Hummer, limousine et cabrio. En mai pour le cinéma, les testeuses de voitures ont de gros seins et de petits bikinis. Au Midem, l’exhib n’est pas dans la rue.

75 % Le ratio à vue de nez entre les mac et les PC. C''est sûrement ce qui m'a le plus surpris à ce Midem. Effet iPod / iTunes peut être mais en tout cas les professionnels de la musique choisissent Mac, haut la main.

5 Le nombre de cocktails et de collations à laquelle j'ai été convié. Le fameux verre de l'amitié reste le meilleur médiateur, malgré les situations de crise.

3 le nombre de japonnais avec imperméable, bonnet et grand manteau alors qu’il ne faisait pas loin de 20 °C. Et oui, Cannes n’est pas Okinawa.

38 millions. Le nombre de CDR vendus en 1 an dans une seule chaine de magasin en Suisse. La population est de 7 millions.

3 le nombre d’opérateurs téléphoniques en Macédoine. C’est comme à Malte. A priori, les opérateurs vont par 3 dans les pays, quel que soit le pouvoir d’achat de la population ou quelle que soit la taille du pays.

Par 2, l’équipe de Qtrax parcourait les allées du festival à la recherche de « licenses » pour la plus grosse arnaque de ce midem, à savoir le P2P fiancé par la (sacro-sainte) publicité.

7 % La place du classique sur le marché Italien. Presque deux fois moins qu'en France.

20 minutes, le temps pour trouver au sous-sol le stand de la région Rhône Alpes. La forme triangulaire de l’espace d’expo désoriente quelque peu.

3 nationalités Européennes. Voici la contrainte technique pour pouvoir bénéficier d’une aide à la production de l’Union Européenne.

68 le nombre de labels Italiens présents au stand du Italia in Musica au Midem. Sur ces 68 labels, je pense en avoir vu qu’une dizaine en magasins. Les Alpes, une montagne infranchissable ?

52,5%. Le taux de foyers connectés à Internet en Slovénie. Comme beaucoup de personnes, je me trompais d’environ 500Km pour situer ce pays Européen en pleine croissance.

1 Le nombre de bière lituanienne que j’ai bue, chaleureusement offerte sur le stand. A en écouter la sélection de leurs artistes Jazz, la Lituanie a plus d’avenir dans la musique que dans les boissons alcoolisées.

2 Le nombre de modèles écolos et bio dégradables de boites de CD qui existaient au Midem. Bien évidemment, le CD, lui n’est pas encore 100% Bio.

9 Le nombre de distributeurs chez les « all black » référencé par le New Zeland music pour une population de ….4 millions d’habitants.

6929 (environ) Le nombre de personnes avec le sourire que j’ai croisées. Du chauffeur de taxi (en colère pourtant) aux petits vieux dans les bus en passant par les festivaliers ou les badeaux à la recherche d'un Tokio Hotel d'après NRJ Msuic Award. De quoi de se poser de sérieuses questions sur une migration de la capitale…

3 commentaires:

Benoît Curinier a dit…

Et tu as eu quel prix au NRJ musique Awards ?

Mathieu a dit…

Six planètes en plus de notre terre
Six continents dans 5 océans
12 mois pour une année entière
Et quelque part sûrement qualqu'un qui m'attend.

Reste à comptabiliser:
- le nombre de trous de baux venus pour frimer devant les copains au retour (sans savoir même ce que signifie Midem ni ce qu'on y fait). Cacedédi à TC, VC, NS...
- Le poids (en kilo) de poudre blanche consommé en une semaine
- Le volume (en hectolitres) de champagne écoulé au seul bar du Negresco
- Le nombre de théories plus intéressantes sur l'avenir des marchés de la musique que le sempiternel "piratage pas bien" développé par Universal.
- Le QI de Valérie Maurice, je sais, ça n'a rien à voir mais ça détend.

ericde a dit…

Hey Fred, c'est Eric "DEad" from Mediatone... ça va ?
J'étais moi aussi au MIDEM, c'est dommage qu'on se soit pas croisé. J'étais en marcel résille costard le dernier soir au Martinez, à boire en essayant d'oublier le pognon mis dans les apéros au détriment du développement de jeunes groupes... hum.

A Lyon tout roule, on organise notre première Halle avec Renan Luce, le Reperkusound #3 a une belle affiche et l'ambiance est plutôt bonne dans nos rangs. Passe nous voir quand tu peux

A+ et content de voir que tu t'accroches dans cette amusante jungle ;-)