vendredi 26 septembre 2008

Believe prend du poid...

Believe logo

…sur le marché.
En effet, l’agrégateur français Believe a racheté l’allemand mtunes. La société allemande devient donc Believe.de.
L’agrégateur allemand représente plus de 7500 albums dont une bonne partie de musique électronique.
Believe devient donc le plus gros agrégateur européen indépendant que se soit en taille de catalogue, en chiffre d’affaire ou en personnel (47 employés répartis sur 6 pays).
Avec des bureaux en Italie, en Espagne aux Etats-Unis et en Angleterre, Believe renforce sa position sur le marché allemand, l’un des plus gros marché numérique Européen et mise sur un développement du marché de l’Europe du nord (Allemagne et Scandinavie).

Un indépendant qui devient gros : une chance pour les indés et pour une meilleure diversité de l’offre sur les nouveaux service de musique en ligne ? Qu’en pensez-vous ?

5 commentaires:

Sébastien a dit…

Zebralution : Our catalogue includes more than 8,000 CDs with more than 80,000 tracks (as of: April, 2007).

Sébastien a dit…

Bonjour,
Vous ne parlez pas de Zebralution, qui était en Avril 2007 a plus de 8000 albums...
Qu'en est-il donc ?
Respectueusement

Frédéric Neff a dit…

4500 albums, c'est juste la part de mtunes qui était un "petit" acteur. Believe, a largement plus de 10 000 albums même si je ne connais pas le nom. Believe numérise environ 300 albums par semaine (en moyenne). Mais promis, on parler plus tard de Zebralution !

Sylvain a dit…

Finetunes est plus gros je pense (1500 labels)... Sinon, MM. Ladegaillerie et Chiaramonti m'avaient contacté pour NeoMusicStore en janvier 2005 en annonçant qu'ils avaient 1 million de titres en catalogue...
Ils n'y sont toujours pas :D

Frédéric Neff a dit…

Finetune agrégateur ? européen ? Quand au nombre de titre chez un agrégateur, ça c'et toujours mystère etboule de gome. Tout le monde gonfle son catalogue pour faire plus crédible. Believe , premier ou pas premier ? Pas de preuve. En tout cas, côté effectif, la croissance est impressionnante (47 personnes) et donc une force de frappe conséquence pour la numérisation mais surtout la promo, les partenariats, les services labels...
Si aujourd'hui Believe se présente comme le numéro 1 (en Europe), la balle est dans leur camp et c'est à eux d'assumer cette position de leader du marché européen. Si c'est pas le cas, ...gare au retour de manivelle.
Promis mon cher Sylvain, viva musica va enquêter sur les agrégateur cet automne.