mercredi 29 octobre 2008

Où est la carotte ?

MUSIQUE EN LIGNE

Dessin d'Aurel pour Qobuz


Aujourd’hui le projet de loi Internet et création (aka HADOPI) passe en première lecture au Sénat. Le gouvernement veut aller vite. Il n’y aura pas de seconde lecture. Vitesse ou précipitation ?

Ce projet de loi mieux connu aussi sous le nom de riposte graduée est censé apporter une solution répressive et informative (la répression graduée au téléchargement illégal sur réseaux P2P) pour permettre le développement d’offres légales.
En contrepartie, les offres légales seront valorisées, améliorées…Le principe du bâton contre la carotte.
La semaine dernière aux Arènes Européennes de l’indépendance, Pascal Rognard, directeur Général de la SACD et Denis Olivennes avaient reconnu la « carence en carotte face au bâton » qui sera « remédié par les sénateurs avec les propositions d’amendements ».
A la lecture des amendements proposés par les sénateurs, peu, très peu de propositions encouragent et favorisent le développement des offres légales. Ce projet de loi est donc bancal de facto. Une situation qui risque fort d’être préjudiciable pour le succès de cette loi.

En cas d’utopique seconde lecture, quel amendement ou proposition feriez-vous à votre sénateur ?

6 commentaires:

Bidibule a dit…

Ca finit tout de même par faire peur cette obstination du politique et de l’industrie musicale. Comment arriver à ce niveau de non expertise partagée ? C’est pas possible ils font un concours ?

Frédéric Neff a dit…

On n'a pas la tradition du contrat en France. On adore légiférer. Quand à la non expertise, ça c'est un autre problème.
Il n'y a pas non expertise mais mauvaise expertise la commission n'a pas creusé trop profond et a manqué d'imagination. C'est bien dommage. C'est la la loi du paradigme. Il faut qu'une génération passe....

Bidibule a dit…

Bien je me pose quand même des questions. Parce que l’on reste dans l’idée qu’en enrayant le piratage de masse via le P2P, on va « remonter le temps ». Mais le nouvel age d’or de la musique enregistrée où il suffit de remplacer le mot cd par mp3 ne viendra pas. Alors je me demande si il n’y a pas un peu de cynisme derrière tout ça. Une façon comme une autre de gagner du temps …Et un peu d’argent avant de laisser le bateau rejoindre les abysses.

Frédéric Neff a dit…

Il y a aussi l'idée de faire un marché stable ou simplement de pouvoir quantifier la popularité d'un artiste chose qu'on ne peut faire avec le P2P. Après la loi HADOPI repose sur des base bien pauvre en imagination, on est d'accord

Bidibule a dit…

C’est justement ce manque de lisibilité en terme d’objectifs réalistes qui fait peur.
Mais bon …

Tiens je change de sujet, je viens de voir un spot pour « Les indépendants montent le son » un concert diffusé sur France 2 avec dans la prog musicale : Julien Clerc , Carla Bruni, Grégoire, Camille, Renan Luce…

Finalement je crois que je vais t'accompagner au bar ce soir ...

Frédéric Neff a dit…

C'était le concert qui clôturait les arênes de l'indépendance la emaine dernier. je n'y suis pas allé car il faisait super froid et que j'avais envie de rentrer chez moi en bateau, tranquille pour passer une soirée tranquille sans champagne et sans tv.