vendredi 11 septembre 2009

iTunes 9, plus de services et de recommandations


On a eu peur. Le nouveau iTunes a bien caché les genres musicaux. En tout cas, malgré cette petite frayeur, iTunes 9 nous offre une home plus claire, plus jolie, plus aérée avec surtout plus de covers visible en homepage. Les pages artistes sont plus valorisantes, plus claires et surtout, (ça c'est traitre), nous permettent de voir les albums et les titres pas vendus. Un flux RSS, l'abandon du fond bleu (enfin !!!), le top album et le top titre, les artistes que les internautes ont acheté et du partage via Facebook et Twitter entre autre, voilà qui devrait rendre les visites sur iTMS plus agréables.

L'interface laisse plus de place à la "diversité" des contenus. Vidéos, Applications, contenus "universitaires", podcast partagent le même espace que la musique.
L'application Genius, qui n'est pas une nouveauté est mise en avant. Côté petit trucs sympa, on peut, maintenant, du côté des podcast voir si l'on a écouté, pas écouté ou écouté qu'un extrait du podcast. Bien pratique quand on podcast des trucs un peu long.
L'option partage en famille permet de faire un pot commun de sa musique sur iTMS façon plateforme Apple TV, un Apple TV qui ne supporte pas le LP, les bonus (on en parle de suite).
Côté blague, faut obligatoirement mettre à jour Safari quand on fait la mise à jour sur Apple, j'ai beaucoup rit.


Côté internationnal, please welcome to the Mexican iTMS. Un troisième store sur le continent américain voit le jour. Apple vient de mettre un pied dans le monde hispano Américain, fort à parier que les grandes nations (en terme de pouvoir d'achat) du continent américain vont suivre. A suivre aussi l'offre en telenovelas avec l'arrivée de nos amis Méxicains.
Côté Europe, pas de nouveaux store (ou j'ai mal vu). La Slovaquie, dernier pays Européen a adopté l'Euro n'a même pas son store. Décidément, la vie est dur pour les petits pays. (voir les vidéos du MIDEM en ligne et à venir).

Enfin, la nouveauté côté "contenu" c'est l'apparition du LP digital. C'est ça Cocktail alors ? En tout cas, le projet est séduisant. Le contenu en bonus est fournit par l'éditeur. la valeur ajoutée repose bien évidement sur ce fameux contenu en plus (vidéos, photos, paroles, bio, exclusivités...) fournit par la production. Grande inconnue, comment un indépendant pourra bénéficier d'un tel service. Souhaitons en tout cas que son utilisation (tant du côté du public que de la production) soit généralisée.

1 commentaires:

Bidibule a dit…

Il y a eu du ménage dans les web radios ...La Grosse Radio est désormais classée en "Alternative" ( au lieu de "Rock"). Révolutionnaire !!!